Exposition Giuliani, affiche Galerie Sionnet 2002, Jussy.
Italiano / Biografia

Roberto Giuliani, d'origine italiana (Umbria) è nato nel 1958 a Ginevra dove vive e lavora. Dal 1975 al 1980 studia alla Scuola di Arti Decorative prima di esercitare la sua professione nell'ambito delle arti grafiche. Espone per la prima volta nel 1983.

Da molti anni, Roberto Giuliani, concentra la sua pittura sul volume ed il colore. Le sue opere giocano con le materie. Mischiati al colore, anche dei pigmenti metallici sono presenti sulla tela, dando vita alle opere, catturando e riflettendo la luce in un movimento continuo. Utilizzata da sola, la pittura si fa generosa e compare qui e li', in rilievo. Molto sovente, dei grumi di sabbia o degli elementi come ritagli di cartone, corde, oppure piu' recentemente, del tessile impregnato di resina, s'addizionano alla materia pitturale. L'opera acquisice quindi, une certa materialità et diviene cosi, sculturale invocando il basso-rilievo.

La verticalità è spesso evidenziata al fine di esprimere lo slancio vitale od il movimento interiore. Uno sprazzo di colori, una traccia oppure una impronta, attraversa la tela richiamando un interogativo filosofico ed una ricerca spirituale legate ai temi dell'artista: lode, vita e coscienza.



Français / Biographie

Roberto Giuliani, d'origine italienne (Ombrie), est né en 1958 à Genève où il vit et travaille. De 1975 à 1980, il étudie à l'Ecole des Arts Décoratifs avant d’exercer sa profession dans le domaine des arts graphiques. Il présente sa première exposition de peinture en 1983.

Depuis plusieurs années, Roberto Giuliani poursuit un travail pictural autour du volume et de la couleur. Ses œuvres jouent avec les matières. Mêlés à la couleur, des pigments métalliques sont également présents sur la toile, donnant vie aux œuvres, captant et reflétant la lumière dans un mouvement continu. Utilisée seule, la peinture se fait généreuse et apparaît ici et là en relief. Très souvent, des charges de sable ou encore des éléments tels que des découpes de cartons, ficelles, ou plus récemment, du textile imprégné de résine s’additionnent à la matière picturale. L’œuvre acquiert ainsi une certaine matérialité et devient davantage sculpturale, évoquant le bas-relief.

La verticalité est souvent mise en avant afin d’exprimer l’élan vital ou le mouvement intérieur. Un jaillissement de couleurs, une trace ou une empreinte traverse la toile dans un questionnement philosophique et une recherche spirituelle en lien avec les thèmes de l’artiste: louange, vie et conscience.
Page du catalogue, Roberto Giuliani, Biennale di Assisi 2015.